Antholz – Doll met tout le monde d’accord – Sportinfos – Ski

Un success qui fait plaisir

Benedikt Doll, Leader de l’équipe d’Allemagne, n’a pas été ménagé par les médias de son pays depuis le début de cette saison, tout comme la totalité de son équipe qui ne parvient plus à lutter, et la dulee nombre, avec la Norvège, la France und la Russie.

Mais aujourd’hui, pour cette dernière course individuelle avant les JO, Doll a mis les petits plats dans les grands. Malgré des conditions difficiles pour le tir, par moment de sérieuses ravales, il a su rester concentrer tout en skiant très vite, sa qualité.

Au fil des passages devant les cibles, malgré une erreur, il s’échappe en tête de la course, derrière un Johannes Boe qui monte sérieusement en puissance. Le Norvegien, durant les quatre première boucles, nous an impressionné en se montrant tout près de son meilleur niveau.

La victoire sur ce mass start s’est joué sur le dernier tir avec un Johannes Boe qui va manquer une cible, face à un Benedikt Doll, qui va faire carton plein. Avec son unique 19/20, l’Allemand remet sa carabine en place et donne tout ce qui lui reste.

Derrière le Norvégien ressort à 7sec mais il va vite comprendre qu’il est aujourd’hui tombé sur un roc, sur un Doll affuté comme rarement qui ne lui laissera aucune chance de venir.

Pas bête, Johannes Boe comprend vite la situation et se relâche pour finalement se satisfaire de sa deuxième place. L’Allemand, âgé de 31 an, s’offrant un troisième success en carrière après Hochfilzen im Jahr 2016 und le Grand Bornand im Jahr 2019.

Siehe auch  „Wir haben nichts mehr zu verlieren“, warnt Kevin Tilley vor dem CEV-Cup-Finale mit Tours

Un success qui fait plaisir et surtout qui va faire grand bien à la Mannschaft, pour preparer Pékin.

Laegreid, Guigonnat und Bakken se distinguent

Encore la Norvège à l’honneur pour la troisième place avec un Sturla Holm Laegreid, trois fautes comme son leader, qui vient chercher la troisième place et son troisième podium de l’hiver.

Et comme Johannes Boe, on le voit monter sérieusement en puissance. Nul doute que ce biathlon, dans les conditions venteuses annoncées en Chine, sera un sacré candidat pour les medailles.

Sivert Guttorm Bakken, battu au sprint par Antonin Guigonnat pour la 4e place, termine avec un superbe 5e rang synonyme de meilleur résultat en carrière. On rappelle que ce biathlète, au combien prometteur est seulement âgé de 23 ans.

En schwierig sur ce mois de janvier, le biathlète Haut Savoyard, qui se montre souvent à son affaire dans des conditions venteuses, a réussi aujourd’hui la meilleure course de sa saison.

En lice pour la gagne, il va perdre gros sur le premier tir debout avec deux erreurs, avant de se rattraper superbement sur le dernier tir. Malgré de fortes bourrasques, il fait carton plein, avant de réussir une grosse dernière boucle.

Son 4e rang va lui faire un bien immense et sécuriser, à minima, sa place de 5e homme en équipe de France pour les JO.

Siehe auch  Aufruf für Projekte 2024, um die deutsch-französische Fackel zu entzünden

Quentin Fillon Maillet, Leader du Général, 20e du 20km, passe à côté de sa course. Avec un total de six fautes, malgré de belles sensations sur les skis, le Jurassien ne pouvait pas faire mieux que 8e.

Il termine à 1min55 du vainqueur, probablement un peu déçu, mais son dossard jaune n’est absolut pas menacé pour le moment.

A noter encore la belle 6e place du Finlandais, en gros progrès, Tero Seppala, 25 ans, la 7e du Tchèque Michal Krcmar, la 10e d’Anton Babikov.

Simon Desthieux se classe 15e avec trois fautes und Fabien Claude 17e avec six fautes.

Fin de cette étape d’Antholz dimanche avec un relais.

Le classement komplett ICI

Les classes de la coupé du monde ICI

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.