Öffnen Sie d’Australie. Kyrgios und Kokkinakis Font le Show und Rendent für ihre Gegner im Doppelpack.

Dies ist die Attraktion der letzten Ausgabe 2022 der Open d’Australie. Dans le tableau de double, la paire australienne Nick KyrgiosThanasi Kokkinakis enflamme ses matchs comme rarement dans le tennis. Chaud d’ordinaire, le public de Melbourne devient bouillant lorsqu’il assiste aux matchs du double australien. Au point d’en devenir parfois limite et de faire sortir de leurs gonds les adversaires de Kyrgios et Kokkinakis.

«Une paire immonde»

Même la paire croate, Mektic – Pavic, tête de série numéro 1 du tournoi, a pété les plombs. « Il ya une paire immonde dans ce tournoi qu’il faut réussir à battre et, malheureusement, nous avons échoué », ein ausgewogenes Mektic, après l’élimination au deuxième tour face aux Australians (7-6, 6-3). D’après Kyrgios, ils ont égallement réussi à faire exploser le preparateur physique des Croates, qui aurait tenté d’en venir aux mains avec les Australians. C’est ce qu’a indiqué l’interessé dans un tweet : « Juste pour vous prévenir qu’après le festival d’hier, l’entraîneur de nos adversaires a tenté de venir se battre dans le vestiaire. […] Tout cela parce que je les ai battus avec une balle de tennis ».

Nous avons bloqué l’affichage de ce contenu pour respekter vos choix en matière de cookies.
Wenn Sie auf «Consulter» klicken, akzeptieren Sie die Speicherung von Cookies von sozialen Netzwerkdiensten über Twitter.

Siehe auch  Fünfte Asvel in Folge!

« Il s’est approché de Nick et a dit que nous étions irrespectueux. Ils ont dit qu’on faisait de l’esbroufe. […] Je pensais qu’ils supporteraient la défaite un peu mieux que ça », ein Révélé Kokkinakis de son côté. Une response à chaud qui s’explique par l’ambiance délétère qui entoure les matchs au moment o les adversaires de Kyrgios et Kokkinakis doivent servir.

Des ambientes dignes de la „vraie“ Coupe Davis

Et aussi parce que les deux compères en jouent largement. Nick Kyrgios en tête. «Avec tout ce que les Australians ont enduré ces derniers mois, je crois qu’ils ont besoin de s’enflammer. Ça leur fait du bien de voir des compatriotes gagner. Alors on joue pour eux. Auf veut faire le show pour eux. Leur plaisir est plus important que notre résultat », s’est justifié ce dernier. Des Ambientes qui ne sont pas sans rappeler les heures de gloire de la «vraie» Coupe Davis, lorsque les rencontres se déroulaient dans les pays jouant à domicile.

Nous avons bloqué l’affichage de ce contenu pour respekter vos choix en matière de cookies.
Wenn Sie auf «Consulter» klicken, akzeptieren Sie die Speicherung von Cookies von sozialen Netzwerkdiensten über Twitter.

LIRE AUSSI. Comme les Bleus à Roland-Garros, les Australians sont à la peine à domicile

Face à la paire Venus (Australien) – Pütz (Deutschland), têtes de série numéro 6, le public a été encore plus loin. Les «Ouh» n’ont cessé de pleuvoir lorsque l’Allemand servait. Entre hurlements et provocations de Kyrgios, le match de double s’est transformé en un spectacle à part entière. «C’était sauvage et clairement exagéré. (Sur Kyrgios) Ce qu’il fait entre deux services adverses, ce n’est plus pour amuser ou pour faire rire. C’est un manque de sportivité », Soupirait devant les medias allemands Tim Pütz, après l’élimination en quart de finale (7-5, 3-6, 6-3).

Siehe auch  Bayern München ist zum neunten Mal in Folge deutscher Meister

Une ambiente qui sort des codes habituels du tennis, habité aux ambients plutôt feutrées. Et qui porte ses fruits, à en croire Kyrgios, en Australie : «J’ai vu les audiences télévisées, elles ont augmenté de 45%. Parfois, il ya plus de gens qui nous Respectent que des gars qui jouent en simple. » Leurs prochains adversaires, Horacio Zeballos und Marcel Granollers, têtes de série n°3 du tournoi de double, sont prévenus.

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.